Sur la route du whisky : direction l'Irlande et l'Ecosse

Sur la route du whisky : direction l’Irlande et l’Écosse

Image

Écossais et Irlandais revendiquent la paternité du whisky. Dans les faits, l’histoire est un peu plus alambiquée ! Si la première mention d’une eau-de-vie distillée à base de malt figure dans un livre de compte écossais datant de 1494, elle est obtenue grâce aux principes de distillation rapportés par le moine irlandais Saint-Patrick en 432.

 

Toujours est-il qu’aujourd’hui, partir à la découverte du précieux or brun au fil des itinéraires que lui dédient l’Écosse et l’Irlande est une expérience à vivre. Des parcours qui montrent combien le whisky est une tradition ancestrale dans ces pays dont la renommée tient au savoir-faire développé pour l’élaborer.

 

Sur la piste du whisky écossais

 

Si vous partez en voyage en Écosse pour faire du spiritourisme, vous pourrez découvrir le whisky trail. Celui-ci se situe essentiellement dans la région des Grampians.

 

Il est important de savoir que l'Écosse compte plus d’une centaine de distilleries fabriquant près de 350 variétés de scotchs différents. La plupart d’entre elles se trouvent dans le Speyside, considéré par les amateurs de single malt comme le Triangle d’or du whisky.

 

Cette région concentre les deux tiers des producteurs fabriquant des cuvées « 12 ans d’âge » et autres « blends » grâce à un climat et aux affluents particulièrement propices à la culture de l'orge.

 

Les distilleries d’Écosse  

 

En partant visiter les distilleries de whisky, vous pourrez apprécier la complexité de leur fabrication. Les whiskies du Speyside se caractérisent par leur caractère rond et doux ainsi que par leurs notes fruitées. La Glenfiddich située dans la ville de Dufftown, devenue la capitale du single malt, est la plus connue d’entre elles. Son histoire remonte à 1886, année où William Grant décide d’y fabriquer les premiers singles malts.

 

La visite guidée Pioneers Tour proposée par la distillerie est recommandée pour vous initier à l’histoire de la boisson traditionnelle écossaise. On suit, dans un premier temps, les différentes étapes de la fabrication (brassage, fermentation, distillation, vieillissement en fûts). Le visiteur pourra ensuite embouteiller son whisky sur place en terminant par une dégustation mêlant des saveurs tourbées, fruitées ou sèches.

 

Tout connaître des secrets du malt whisky !   

 

Les amoureux du whisky pourront aussi se rendre dans des distilleries à la taille plus modeste, mais également très réputées comme BenRiach, Benromach, Glendronach ou Glenrothes. En cours de route, ils auront peut-être la chance d’apercevoir « Nessie » dans les eaux du Loch Ness !

 

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le whisky, il faudra marquer un arrêt à la distillerie d'Aberlour. L’excursion dure deux heures et se termine par la dégustation de 5 singles malts. Ce périple serait incomplet sans visiter Glen Grant et Cardhu.

 

Pour finir ce road trip en beauté, nous vous conseillons de vous rendre au musée du whisky. La Scotch Whisky Experience à Édimbourg permet au visiteur de découvrir le processus d’élaboration du whisky et d’apprendre à différencier un « grain whisky » d’un « malt whisky » ou d’un « blend ». La visite du musée se conclut par la découverte de la plus grande collection de whisky du monde.

 

Quelques nuits supplémentaires en Écosse permettront de faire une escapade dans les îles écossaises où des distilleries produisent un whisky aux notes végétales et au goût tourbé marqué.

 

Sur la route du whiskey irlandais

 

Une fois votre virée « scotchs écossais » terminée, rendez-vous en Irlande pour clôturer ce périple gustatif en beauté !

 

La première différence notable entre les deux « cousins » se remarque à l’orthographe. En effet, les producteurs irlandais, n’étant pas autorisés à faire des whiskies par double distillation, ont décidé de produire leur propre “whiskey” en triple distillation. Une manière efficace de différencier leur produit de la concurrence écossaise. Depuis, cette appellation différencie la production irlandaise de celle du Royaume-Uni.

 

L’Irish Whiskey 360° permet d’en savoir plus sur le patrimoine et la culture du whiskey irlandais, désormais célèbre dans le monde entier. Dublin est une destination incontournable notamment réputée pour son Temple Bar, son château et ses distilleries.

 

Le Whiskey Makers Experience propose de réaliser son propre assemblage et sert de préambule à la visite de l’Irish Whiskey Museum où se dévoile toute l’histoire du whiskey irlandais.

 

Dublin compte toujours plusieurs distilleries comme la Jameson Distillery, la Teeling et la Pearse Lyons. Transformée en musée, la Jameson Distillery retrace l’histoire de la distillerie, les procédés de fabrication et d’élaboration du breuvage irlandais. Immersive et interactive, la visite guidée se termine par une dégustation.

 

Quant à elles, les distilleries du quartier des Liberties, Teeling et Pearse Lyons (située dans une ancienne église) ouvrent les portes de leurs usines de production pour présenter aux visiteurs leurs cuves et alambics historiques.

 

Après cette balade dans les quartiers de Dublin, il faut maintenant s’enfoncer dans les terres irlandaises pour découvrir des distilleries plus confidentielles, créatrices de superbes produits et d’expériences inédites.

 

Alambics à repasse et vieilles traditions   

 

Les splendides paysages de la vallée de la Boyne abritent la Slane Irish Whiskey Distillery, qui a réintroduit la production de whiskey dans cette région. Elle restitue la tradition tout comme la Kilbeggan Distillery remise en activité par une poignée de bénévoles amoureux de ce savoir-faire ancestral.

 

Non loin de là, se trouve le Centre des visiteurs Tullamore D.E.W où l’on apprend à réaliser un assemblage. Pour les amateurs de produits rares, la Ballykeefe Distillery à Kilkenny fut la première à renouer avec la tradition consistant à cultiver et à distiller l’orge au même endroit.

 

La Blackwater Distillery, quant à elle, produit un whiskey distillé dans un alambic à repasse (c'est-à-dire en double distillation), à partir de quatre céréales différentes. Une technique encore différente de celle pratiquée par la Waterford Distillery qui emploie alternativement des alambics à colonne et à repasse pour sa production.

 

Poursuivez ce tour d’Irlande en faisant étape dans la pittoresque ville côtière de Dingle où les propriétaires de la Dingle Distillery élaborent « le meilleur whiskey irlandais » à partir de trois alambics en cuivre différents. Un week-end dans la région, vous donnera l’occasion d’expérimenter les petits-déjeuners agrémentés de marmelade d’orange au whiskey, une autre tradition du terroir irlandais.

 

Reprenez ensuite la route en direction du comté de Mayo et de la ville de Galway. Personne ne reste insensible au charme de la route côtière de la Chaussée des Géants qui conduit au village de Bushmills et à la plus ancienne distillerie en activité du pays. The Old Bushmills suit l’intégralité de l’élaboration de son whiskey, de la distillation à l’embouteillage au sein de sa fabrique.

 

Si le cœur vous en dit, faites un détour sur l’île emblématique de Lambay, à quelques kilomètres de Dublin. Sur cette terre où se mélangent mer et vent marins, venez déguster un whiskey irlandais primé à triple distillation, riche d'un savoir-faire exceptionnel, d'une finition agréable et bien équilibrée.

 

Comme toute bonne chose a une fin, nous vous conseillons de terminer ce circuit par la promenade Whiskey Walk dans le quartier de la cathédrale de Belfast.


Sur la route du whisky : direction l'Irlande et l'Ecosse 0782653412